Photo © C.Nieszawer

Kandinsky : « Le bleu est une couleur céleste par essence.

La sensation ultime qu’elle crée est celle du repos ».

Ayana, d’origine franco-hispano japonaise grandit entre la France et le Japon. Le piano, la musique,  ont une place centrale pendant toute son enfance et son adolescence. A 18 ans, sa curiosité la guide vers d’autres horizons. Ce n’est que bien plus tard qu’elle s’enracine musicalement, de façon plus personnelle, en composant pour le théâtre.
Ayana, c’est la France, le Japon et l’Espagne tournés vers une musique au-delà des frontières géographiques ou du spectre visuel. Les tonalités y sont étranges, fantasmagoriques, inquiétantes mais joyeuses à la quête d’un paysage sonore ensorcelé.
Inclassable, son style cherche à tisser les différents fils de sa culture eurasienne pour rendre son œuvre plus universelle, portée vers l’inconnu. Un style qui cherche l’ombre et la lumière mais surtout un rapport à la Nature, en reliant la vibration onirique à la réalité ancrée.

Les influences d’Ayana prennent source dans la musique classique, tout en grandissant avec l'univers de Thom Yorke et en s'imprégnant de : Björk, Aphex Twin, Joe Hisaishi, Sakamoto Ryuichi, Prodigy entre autres… mais également des musiques de fêtes traditionnelles japonaises, de la musique des Balkans et du flamenco et des mantras découverts dans le Kundalini Yoga. 

Copyright © 2020 AYANA